ACR DIJON : EN DIRECT AVEC LES COUREURS

29ème micro coureur : aujourd'hui : Séverine C.

 Ce soir pour la reprise de ma rubrique phare de mon blog , j'ai interviewé Séverine qui a répondu gentiment sur toutes les questions qu'on puisse se poser sur une coureuse pétri de talent . Voici donc mon 29ème micro coureur :

 

 

 Séverine , depuis combien de temps fais-tu de la course à pied?

 

 J'ai acheté ma première paire de running pour me mettre sérieusement à courir en mars 2000 alors que j'étais étudiante en maîtrise à l'Université de Manchester pour évacuer le stress de cette terrible année de travail en continu. Depuis, je n'ai jamais cessé de courir (ou pour de courtes périodes seulement) mais je ne me suis lancée que très récemment dans les compétitions. Ceci étant dit, lycéenne, je courais de temps en temps pour me défouler et l'endurance était déjà mon point fort.

 

 Comment as-tu connu notre Club ?

 

Après avoir couru en solo pendant 10 ans dans de nombreux endroits, en fait partout où j'allais je ne partais jamais sans mes baskets...j'ai découvert l'ACR.

Alors que je m'aprêtais à prendre un nouveau point de départ dans ma vie, j'ai fait la connaissance d'un ami Pierre H. avec qui je courais de temps en temps qui avait eu vent de l'ACR et qui avait pris la température de son côté me suggérant de passer un jour pour essayer les parcours sympas avec les membres du club (c'est sûr que ça changeait des tours de parc et/ou de lac!). J'ai attendu septembre 2009, la rentrée, les grandes résolutions pour me pointer le 3 septembre et une semaine plus tard, totalement convaincue, je tendais mon inscription à Mag!


 Te souviens-tu de ton premier dossard ? Peux-tu nous en parler?  

 

Mon premier dossard oui je m'en souviens très bien car c'était il y a un an maintenant à l'occasion du semi-marathon de strasbourg, le 10 mai 2009 avec ma soeur, Mathilde. Un énorme stress la veille de ce semi même si j'en avais fait 3 avant en l'espace de 2 semaines au parc de la Colombière en guise d'entraînement (à proscrire vraiment!!!), je me souviens surtout des 2 derniers kilomètres au moment où nous étions persuadées qu'il n'en restait plus qu'un, j'ai cru que j'allais mourir sur la ligne d'arrivée d'autant plus que la boucle se terminait par une bonne côte! Inoubliable!

  
Que retiens-tu de ta belle expérience sur marathon à Paris dernièrement?

 

« When there's a will, there's a way! » heu...déformation professionnelle, enfin quand on veut on peut quoi! Beaucoup d'entraînements et de la force mentale ça c'est vrai pour faire ces 42,195 km notamment sur les derniers kilomètres, psychologiquement et physiquement, c'est dur mais quand on le boucle alors c'est une grande fierté, on a l'impression d'être le roi du monde, invincible pendant au moins 2 minutes avant de s'effondrer tellement on est raidi par l'effort mais quand même sur un petit nuage pendant plusieurs jours...


 Ton plus beau souvenir de coureur?

 

Pour l'instant et sans hésitation, le Marathon de Paris avec ma soeur.

  
Vas tu refaire d'autres compétitions cette année et lesquelles?

 

J'ai hâte de faire les 20km Marseille-Cassis qui sera mon prochain défi avec le Club cette fois.
  

 Ton petit dejeuner favori le jour d'une compétition?

 

Je n'aime pas changer mes habitudes et je ne crois pas trop aux gels et autres boissons énergétiques alors c'est thé, fruit, pain complet et miel et beaucoup d'eau et c'est parti!

 

 Si tu avais un message à faire passer? 

 

Qu'il faut cultiver et entretenir ses passions et ses rêves et que dans cette optique, le club a largement contribué à mon épanouissement dans la course à pied et aussi qu'à présent (je n'aurais jamais dit ça il y a quelques mois!) j'ai vraiment du mal à courir seule!

 

 

Merci Séverine pour avoir répondu à ce 29ème micro coureur



31/05/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres